TF1, France 2 et "Livre Noir" à Marioupol : le jeu des différences
article

TF1, France 2 et "Livre Noir" à Marioupol : le jeu des différences

Réservé à nos abonné.e.s
TF1, France 2 et le média proche de l'extrême droite "Livre Noir" ont pu accéder à la ville de Marioupol, assiégée par les Russes. Mêmes images, mais tons et choix éditoriaux très variables. Analyse.

"On se coltine les journalistes qui essayent d'expliquer qu'on est complètement biaisés, alors que vraiment, je pense qu'on fait un bon boulot d'équilibre," râle Erik Tegnér devant sa webcam, en citant "nos amis d'Arrêt sur images". Le journaliste et fondateur du média Livre Noir, proche de l'extrême droite, répond aux questions de son public dans une "foire aux questions" sur YouTube, en direct depuis Donetsk, dans le Donbass, où il est parti couvrir la guerre en Ukraine. Il vient de publier un reportage vidéo depuis Marioupol, et assure avoir "une vision assez objective" du conflit, mais pèse chaque mot, car il sait qu'on va "lui reprocher d'être pro-russe". Lui regrette qu'il y ait "une vraie haine anti-russe en Ukraine, partagée pa...

Il vous reste 96% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

France 3 Alsace outre les enseignants d'un collège

La reprise d'une info "Mediapart" tourne mal

Ses journalistes veulent partir, mais RT veut reprendre l'antenne

Après son interdiction dans l'Union européenne, RT France vise l'Afrique francophone

TF1

Débat d'entre-deux-tours, beaucoup de bruit pour rien ?

"Du journalisme vide, complètement dépolitisé"

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.