Temps de parole des candidats : le casse-tête Fillon
enquête

Temps de parole des candidats : le casse-tête Fillon

Comment décompter les émissions sur le Penelopegate

Réservé à nos abonné.e.s
C'est une première : le CSA publie cette année, chaque semaine, sur son site, les temps de parole et d'antenne de l'ensemble des candidats à la présidentielle. En résumé, Penelopegate oblige, Fillon arrive en tête, et Mélenchon est à la traîne. Mais comment est calculé, dans le détail, le temps d'antenne des candidats et de leurs soutiens ? @si a tenté d'y voir plus clair, avec le compteur en chef de BFMTV.



Transparence toute ? Depuis le 1er février, le CSA publie sur son site internet, dans la rubrique "Pluralisme politique", les temps de parole et d'antenne des candidats à la présidentielle et de leurs soutiens. Tout au long de l'année, les principales chaînes de télévision et de radio communiquent, en effet, leurs chiffres au CSA.

Depuis le 1er février, selon les chiffres recueillis par le CSA et compilés par Le Monde, François Fillon (et ses soutiens) arrivent largement en tête sur les 23 chaînes de télé et radios avec 121 heures, devançant Benoît Hamon et Emmanuel Macron, avec respectivement 105 et 81 heures. Marine Le Pen, avec 80...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Mohamed Bouhafsi ou l'irrésistible ascension de "Momo"

Le jeune journaliste de foot interviewe désormais les ministres sur le service public

254 heures de Zemmour-candidat non décomptées par le CSA

Le polémiste a passé 12 jours à l'antenne en incluant Paris Première

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.