Syrie : Obama viserait l'Iran (The Nation)
Brève

Syrie : Obama viserait l'Iran (The Nation)

Pour un blog de

The Nation, c'est l'Iran qu'Obama viserait en fait à travers la Syrie, avec la complicité d'Israël. Mais pour cet l'hebdomadaire américain libéral ("de gauche") cette stratégie serait contre productive et dangereuse.

"Le petit secret, pas-si-secret que cela, derrière cette pression en faveur de la sale guerre, illégale et stratégiquement incohérente, du président Obama contre la Syrie, c'est qu'il n'est pas du tout question de la Syrie. Il s'agit en fait de l'Iran et d'Israël. Et cela a été le cas, dès le départ." selon Bob Dreyfuss, un journaliste d'investigation collaborateur de The Nation, et de Rolling Stone.

Pour Dreyfuss, cette stratégie aurait été mise en place dès 2011 : l'administration Obama aurait été convaincue qu'elle pourrait porter un coup fatal à l'Iran en faisant tomber Assad,  allié de l'Iran.

Et cela semble avoir un certain impact puisque, toujours selon Dreyfuss, même certains élus libéraux-démocrates (qui soutiennent Obama) s'interrogent ou s'opposent à une frappe contre la Syrie, mais pâlissent à l'idée de s'opposer à Obama et au lobby pro-israélien sur l'Iran.

A l'appui de sa thèse, Dreyfuss cite une chronique d'un analyste de la Syrie travaillant pour le Washington Institute for Near East Policy, un think thank pro-israélien, titrée "Attaquer la Syrie est la meilleure façon de traiter avec l'Iran" qui pense que "À première vue, la crise qui s'envenime en Syrie semble une mauvaise nouvelle pour les efforts diplomatiques visant à empêcher l'Iran de développer des capacités nucléaires. En fait, cependant, la réalisation des objectifs des États-Unis dans la crise en Syrie est une occasion de faire pression sur l'Iran pour accepter des choix difficiles, non seulement en Syrie, mais en ce qui concerne son programme nucléaire."

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.