Syrie : le Quai d’Orsay rédacteur en chef ?
article

Syrie : le Quai d’Orsay rédacteur en chef ?

Réservé à nos abonné.e.s
La situation en Syrie, angle mort de l'information ? Face à la recrudescence des violences dans la Ghouta orientale et le district d'Afrin, le Quai d'Orsay a récemment adressé une note à toutes les rédactions, les appelant à renoncer à tout envoi de journalistes sur place. Une demande qui a suscité l'ire des syndicats de la profession et pose une question : doit-on renoncer à la nécessite d'informer face au danger du terrain ?

Tout projet de voyage en Syrie est fortement déconseillé. Voilà une consigne que n'importe quel voyageur pourrait trouver sur le site du Ministère des Affaires Étrangères, en vue de ses prochaines vacances. Mais cette fois, le message est d’une toute autre nature.

Dans une note adressée à toutes les rédactions vendredi 16 mars, le Quai d’Orsay alerte sur le danger de la situation syrienne - particulièrement dans la Ghouta orientale et le district d’Afrin, et poursuit en demandant aux intéressés “de bien vouloir renoncer à tout projet éventuel de [se] rendre dans ce pays”. Plus étonnant encore, la note se poursuit en appelant à la vigilance sur "l’acquisition de reportages de journalistes indépendants".

Il s’agit là d’une requête rare, si ce n...

Il vous reste 84% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.