Staline dans les Vosges...
Brève

Staline dans les Vosges...

avec sa paire de ciseaux et son pot de colle !

En mai dernier, Michel Heinrich, député-maire d'Épinal, participait à l'inauguration d'un monument aux morts dans la petite commune de Rehaincourt, dans les Vosges. Un hebdomadaire local rendit compte de l'événement qu'il illustra avec une photo sur laquelle le député-maire fut effacé, remplacé par une brave dame anonyme à lunettes. Staline incognito était en visite dans les Vosges, avec sa paire de ciseaux et son pot de colle…

avant

nouveau media

Le député-maire d'Épinal est à droite,
il regarde l'objectif
Image © FR3 Lorraine


après

nouveau media

La brave dame à lunettes a remplacé
le député-maire
Image © FR3 Lorraine


Et voici maintenant l'image qui a permis le collage où l'on peut voir à la fois le député-maire et la brave dame à lunettes :

nouveau media

Image © FR3 Lorraine


Michel Heinrich a porté plainte contre L'Écho des Vosges, propriété de l'industriel Alain Thirion, vieil adversaire politique du député-maire. Ce dernier vient de demander au tribunal un euro de dommages et intérêts, le jugement sera rendu le 12 décembre. Le temps, probablement, que les juges contemplent de vieilles photos soviétiques pleines d'enseignement :

Molotov à gauche, Staline au centre et Iejov à droite sur la rive du canal de Moscou, photo prise avant 1940 :

nouveau media


Molotov à gauche, Staline au centre et plus personne à droite sur la rive du canal de Moscou, parce que le camarade Nikolaï Ivanovitch Iejov a subitement disparu contre sa volonté en 1940 :

nouveau media


Staline adorait la photo. Le voici avec quelques-uns de ses collaborateurs, avant…

nouveau media


… et après quelques purges salvatrices.

Staline avait de qui tenir car chez Lénine déjà, on avouait une certaine passion pour ce medium. Sur ce cliché, probablement pris en 1919, figurent Lénine au centre, Trotsky en uniforme à droite, Kamenev à gauche avec casquette et lunettes, et Khalatov derrière, entre Lénine et Trotsky :

nouveau media


Au fil des purges, Trotsky, Kamenev et Khalatov ont disparu de la vraie vie et de la photo rééditée en 1967 dans un ouvrage intitulé V.I. Lénine dans l'art de la photographie :

nouveau media


Il existe bien d'autres photos retouchées de ce genre, et pas seulement en URSS. On voit par là que L'Écho des Vosges s'inscrit dans une longue tradition qui met à l'honneur les petits métiers, et fait la fierté de nos nations !

L'occasion de lire ma chronique intitulée Kim Jong-il, clone triste en Corée encore où il est grandement question de montages photographiques.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.