"Si j'avais su que c'était pour Strip-Tease, j'aurais refusé..."
enquête

"Si j'avais su que c'était pour Strip-Tease, j'aurais refusé..."

Violentes réactions après le retour de l'émission de France 3

Réservé à nos abonné.e.s

Pour son retour sur les écrans français après une absence de 18 mois, Strip-Tease n'a pas perdu la main. L'émission, diffusée sur France 3 (après 23 heures), creuse encore et toujours le même credo : montrer sans commentaire le quotidien de gens "ordinaires" placés dans des situations étranges, souvent bizarres, parfois dérangeantes, toujours soigneusement filmées et montées, puis laisser le téléspectateur se débrouiller avec ses impressions et ses émotions.

En général, une fois le générique achevé, le rire le dispute avec la gêne. Lundi 2 juillet, la seconde l'a peut-être emporté chez la majorité des 900 000 personnes qui avaient regardé "Recherche bergère désespérément", un film acide sur une famille d'éleveurs du Pas-de-Calais qui fait venir une jeune femme de Roumanie pour qu'elle devienne la compagne de Damien, 30 ans. Mais les protagonistes n'avaient pas compris qu'ils étaient filmés pour Strip-Tease.

Pour son retour sur les écrans français après une absence de 18 mois, Strip-Tease n'a pas perdu la main. L'émission, diffusée sur France 3 (après 23 heures), creuse encore et toujours le même credo : montrer sans commentaire le quotidien de gens "ordinaires" placés dans des situations étranges, souvent bizarres, parfois dérangeantes, toujours soigneusement filmées et montées, puis laisser le téléspectateur se débrouiller avec ses impressions et ses émotions.

En général, une fois le générique achevé, le rire le dispute avec la gêne. Lundi 2 juillet, la seconde l'a peut-être emport&e...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.