"Secrets d'Histoire" : Stéphane Bern et le sens caché de "Il court le furet"
article

"Secrets d'Histoire" : Stéphane Bern et le sens caché de "Il court le furet"

Chanson populaire et liberté d'expression

Réservé à nos abonné.e.s
"Il court le furet", ou "il fourre, le curé" ? L'émission de Stéphane Bern Secrets d'histoire du 10 Aoûts'intéressait à Philippe d'Orléans, régent du royaume de France entre la mort de Louis XIV, son oncle, et la majorité de son neveu, Louis XV. Un régent passé à l'Histoire comme grand débauché, adepte de fêtes orgiaques et de plaisirs licencieux, en compagnie, notamment, de son ex-précepteur, l'abbé Dubois. L'émission rappelait un secret de polichinelle : la comptine "Il court il court, le furet", est en fait une contrepèterie, à caractère grivois. Ce n'est pas la seule.



Ceux qui étaient jeudi soir, devant France 2, ont peut-être perdu une partie de leur innocence. Secrets d'histoire, l'émission de l'animateur Stéphane Bern, s'intéressait au régent Philippe d'Orléans, neveu de Louis XIV. Resté dans l'histoire en sa qualité de régent, de 1715 à 1723, jusqu'à la majorité de Louis XV, on se souvient aussi de lui comme d'un grand débauché, organisant fêtes et orgies, s'accordant de nombreuses maîtresses et père de plusieurs enfants illégitimes. Personnage secondaire de son histoire, l'abbé Dubois, son précepteur avant de devenir principal ministre d’État so...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.