Secret des sources : la police convoque "StreetPress"
article

Secret des sources : la police convoque "StreetPress"

Un article sur un policier-dealer crispe la brigade des stup'

Réservé à nos abonné.e.s
Convocation d'une journaliste (ex-policière), menaces de "fouiller son passé", réquisition judiciaire : la police et le parquet de Paris "tentent par tous les moyens" d'identifier la source policière d'un article de "StreetPress". Le média dénonce un "harcèlement inadmissible".

Le site d'information StreetPress, spécialisé dans les enquêtes sur la police, et sur les groupes d'extrême droite, sonne l'alarme"Depuis plusieurs semaines, la police et le parquet de Paris tentent d'identifier la source d'un article publié sur StreetPress, alerte le média dans un communiqué. Pour arriver à ses fins, elle multiplie les procédures et fait pression sur nos journalistes et notre média." StreetPress dénonce des "pressions" et "un harcèlement inadmissible" en réitérant son attachement à la protection des sources. "Sa remise en cause est une atteinte directe à l'indépendance et à la liberté de la presse en France," écrivent les directeur de publication et rédacteur en chef de StreetPress Johan Weisz-Myara et&nbs...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Canal+ veut à nouveau faire taire Jean-Baptiste Rivoire

Une filiale de la chaîne assigne le journaliste pour des propos tenus dans un court-métrage de Reporters sans frontières

Secret des sources : le "Journal de la Réunion" convoqué

Les fuites d'un coup de filet dans le milieu culturiste réunionnais font "faire du zèle" à la procureure

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.