Scandale des notes de frais : cela pourrait-il arriver en France ?
enquête

Scandale des notes de frais : cela pourrait-il arriver en France ?

Juridiquement, rien ne s'y oppose. Mais cela n'intéresse pas les médias français

Réservé à nos abonné.e.s
De révélations en démissions, la Grande-Bretagne est secouée depuis plus de dix jours par le feuilleton des notes de frais de ses députés. Peut-on imaginer une situation similaire en France ? Un journal pourrait-il, jour après jour, sortir des infos sur des dépenses publiques, entraînant plusieurs démissions ?

De révélations en démissions, la Grande-Bretagne est secouée depuis plus de dix jours par le feuilleton des notes de frais de ses députés. Peut-on imaginer une situation similaire en France ? Un journal pourrait-il, jour après jour, sortir des infos sur des dépenses publiques, entraînant plusieurs démissions ?

Ou bien cette révolution est-elle une spécificité "british ?" picto

Première certitude : un scandale identique ne pourrait pas toucher les parlementaires. "Le scandale des notes de frais n'est pas possible en France", tranchait le 17 mai dans la Voix du Nord René Dosière, le député PS dont le cheval de bataille ...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.