Sarkozy lit Lanzmann (facebook)
Brève

Sarkozy lit Lanzmann (facebook)

La page Facebook de Nicolas Sarkozy vient de changer. Col ouvert, photo souriante, et goûts cinématographiques sont à l'honneur. Le sujet a droit à deux pages dans L'Express.

Dans le numéro de cette semaine, L'Express s'intéresse dans un article de trois pages à l'utilisation d'Internet par le président (ou plus vraisemblablement son service de communication). On apprend dès le début de ce papier que Sarkozy s'offre "une nouvelle page Facebook" et que - accrochez-vous - c'est "l'événement web de la semaine" !

Il n'en fallait pas plus pour qu'@si se plonge dans les méandres de ce "nouveau" profil.

Facebook Nicolas Sarkozy 1

Comme l'indique l'Express, c'est tout d'abord la photo principale du président qui a changé. Tout sourire, sans cravate (et visiblement en pleine séance de dédicace), il apparaît autrement plus décontracté que sur l'ancienne, qui n'était autre que le portrait officiel en costume, à côté du drapeau.

picto Un président très 2.0

Concernant ses actualités, on est loin de l'objectif de l'Elysée confié au journaliste de l'hebdomadaire : "Montrer la vie de l'homme derrière le président". On ne trouve rien de plus que sur le site elysee.fr, soit les déplacements, les discours, les remises de rapports...

Bien maigre butin pour les accros de Facebook qui aiment à épier leurs voisins sur le réseau social.

Encore que l'on y trouve depuis le 19 mai deux vidéos moins formelles, tournées par Femme Actuelle. L'une est accompagnée d'un petit commentaire de publication tout à fait dans l'esprit du site : "Nicolas Sarkozy et Carla présentent Clara et Dumbledore aux lectrices de Femme Actuelle, à l'Elysée..."

... et 775 personnes aiment ça ! picto

Bien sûr, les visiteurs peuvent laisser des commentaires, et ne s'en privent d'ailleurs pas.

Facebook Nicolas Sarkozy 2

On notera au passage une petite erreur de l'Express qui s'avance un peu et débute son article sur "Voulez-vous être son ami ?", en parlant de Nicolas Sarkozy. Car oui, le Président est sur Facebook, mais pas comme tout le monde. On ne devient pas ami avec lui, ce privilège étant sans doute réservé à quelques futurs Chevaliers de la Légion d'honneur et autres habitués du Fouquet's.

Zoom Devenir supporter de Sarkozy

L'internaute lambda lui, ne peut devenir que supporter de Sarkozy. Il ne faut pas pousser.

picto L'amitié présidentielle n'est pas pour tous

De plus, il reste au Président - et à ses communicants - à apprendre les rudiments de la "netiquette". Son message personnel, "Liberté, Egalité, Fraternité", est écrit en majuscule, ce qui revient à crier sur la toile. Pas très poli !

Pour ceux qui ressortent frustrés de cette petite balade dans le Facebook de Sarkozy, ne partez pas sans avoir jeté un oeil à ses "Infos".

En dehors de quelques informations pas vraiment confidentielles, telles que son employeur (La République Française), sa fonction (Président de la République), ou encore qu'il est marié à une certaine Carla Bruni-Sarkozy, on peut découvrir une de ses activités : "Course à pied, régulièrement."

Dans le champ censé nous renseigner sur ses films préférés, il nous indique les films qu'il a vus ou projette d'aller voir (Home de Yann Arthus-Bertrand).

Des informations indispensables picto

Facebook Sarkozy 3

Finalement, la nouvelle page Facebook n'a encore rien de très "personnelle". Ca viendra peut-être, mais il s'agit pour l'instant essentiellement d'une extension un peu in (grâce aux commentaires et "J'aime ça" de Facebook) du site de l'Elysée.

Ah si, à @si, nous y avons tout de même trouvé notre compte. Vous savez quels sont les livres préférés du Président ? "En ce moment, "le Rouge et le Noir" de Stendhal. Mes lectures dernièrement: "Pierre et Jean" de Guy de Maupassant, et le "Lièvre de Patagonie" de Claude Lanzmann." !

Nicolas Sarkozy serait-il un assidu de notre nouvelle émission, D@ns le texte ?

(Par Brice Dubat)

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.