Sarkozy et l'arme de "l'injonction paradoxale" (Obs)
Brève

Sarkozy et l'arme de "l'injonction paradoxale" (Obs)

"Vous voulez que tous les criminels soient livrés à eux-mêmes dans la rue ?" Nicolas Sarkozy aime ainsi interpeller ses détracteurs afin de les mettre dans l'embarras. Selon le Nouvel Obs, ce procédé rhétorique a un nom : il s'agit de "l'injonction paradoxale".

Le concept d'Injonction Paradoxale (IP) vient d'un sémiologue américain, Paul Watzalawick. "Une injonction paradoxale consiste à interpeller l’adversaire par une provocation délibérée", explique Le Nouvel Obs. Exemple ? Quand Sarkozy lance aux socialistes à propos de la diminution du nucléaire : "Vous mettez en danger l’indépendance nationale !".

Face à ce type d'injonction, "le malheureux "interpellé" se retrouve en position défensive, et ne peut que s’embrouiller, explique Le Nouvel Obs. Comment répondre à ce traquenard rhétorique ? Cas 1 : on bafouille que ce n’est pas ce qu’on a voulu dire et on rame désespérément pour revenir dans le jeu. Cas 2 : on fait l’impasse sur l’agression et on fait de la pédagogie. Dans les deux cas, l’homme vertueux est renvoyé dans les cordes et a perdu la main. En terme d’image, il est à la ramasse. On peut trouver mille exemples de cette technique de communication dont l’hôte de l’Elysée use et abuse avec une habileté dévastatrice".

Dans les années 1980, Bernard Tapie a souvent usé de ce procédé qui permet de "globaliser un sujet technique pour en faire une question émotionnelle", explique Jean-Marc Lech, patron d’IPSOS interrogé par le Nouvel Obs. Mais selon lui, "dans ce registre, les socialistes n’ont pas l’ADN pour contrarier ce qui est de la démagogie" car ils seraient "trop petits profs, trop didactiques, pour ne pas dire trop naïfs".

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.