Rochebin, blanchi par la RTS, mais...
article

Rochebin, blanchi par la RTS, mais...

Réservé à nos abonné.e.s
Présentateur star de la radio-télévision suisse (RTS), débauché par LCI, Darius Rochebin était accusé en octobre dernier, dans une enquête du Temps, de multiples faits de harcèlement et d'agressions sexuelles. Une enquête interne a été menée par la RTS qui, sur la foi d'un rapport provisoire, assure qu' "aucun des faits rapportés n'a été qualifié d'infraction pénale" contre le présentateur. Indirectement, le pré-rapport confirme pourtant que le présentateur utilisait bien de faux comptes Facebook.

"Je ne dis pas que le cabinet a mal fait son enquête, mais ça fait un peu «circulez y a rien à voir»", glisse un représentant du personnel de LCI à ASI. "Après tout ce qui est sorti dans le Temps, ils accouchent de ça ? C'est du foutage de gueule", renchérit une journaliste de la RTS. Un bon condensé de ce que suscite, chez certains journalistes, ce qu'ils considèrent comme un "blanchiment" de Darius Rochebin. 

Chaîne publique de télévision suisse, la radio-télévision suisse a publié vendredi 16 avril un rapport intermédiaire d'enquête sur la "chaîne de responsabilité" ayant pu conduire à l'impunité de trois de ses cadres, accusés de harcèlement et d'agressions sexuelles. Le déclenchement de cette enquête interne (me...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.