Risque nucléaire : le gouvernement japonais prévenu en 2008
Brève

Risque nucléaire : le gouvernement japonais prévenu en 2008


En décembre 2008, un membre de l'Agence internationale de l'énergie atomique s'était vivement inquiété auprès du gouvernement japonais des risques que couraient les centrales nucléaires du pays en cas de fort séisme. L'information vient d'un câble diplomatique américain, révélé par Wikileaks, que le Daily Telegraph a consulté.

Le câble diplomatique cite un expert, resté anonyme, qui avait souligné, lors d'une réunion à Tokyo du comité du G8 chargé de la sécurité nucléaire, que les règles de sécurité n'avaient été durcies que trois fois en 35 ans dans le pays. Déjà en 2008, il soulignait que certains tremblements de terre avaient été plus puissants que ceux auxquels les centrales japonaises avaient été conçues pour résister. Il indiquait que de forts séismes poseraient "un sérieux problème".


Wikileaks, risque nucléaire - The Guardian - 16/03/11

En réaction, le gouvernement japonais a notamment construit un centre de réaction d'urgence dans la centrale de Fukushima. Mais il avait été pensé pour résister à un séisme de magnitude de 7 sur l'échelle de Richter, alors que celui de vendredi a atteint une magnitude de 8,9.

Les câbles diplomatiques détaillaient aussi comment le gouvernement japonais avait fait appel en 2006 d'une décision de justice imposant la fermeture d'une autre centrale, à l'ouest du Japon. Elle n'était conçue pour résister qu'à un tremblement de terre d'une magnitude de 6,5. Finalement, la justice avait donné raison au gouvernement en 2009.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.