"Rire et chansons" : le viol, c'est LOL ?
Brève

"Rire et chansons" : le viol, c'est LOL ?

"La plus masculine des radios" serait-elle aussi la plus sexiste ? Rire et Chansons a diffusé sur sa page Facebook une affichette supposée humoristique qui plaisante à propos de rapports sexuels non consentis. Le responsable de la page l'a ensuite retirée - probablement après la pluie de réactions négatives sur les réseaux sociaux. Ce n'est pas la première fois que la radio se distingue par un humour pour le moins singulier.

"Les rapports amoureux plus efficaces que la salle de sport !" : c'est le titre d'un montage humoristique publié sur la page Facebook de la radio Rire et Chansons, lundi. Le ressort comique : on dépense des calories lors de rapports sexuels aussi. Sauf que dans son petit texte potache, ce sont des rapports bien particuliers qui sont évoqués : "Retirer ses vêtements avec son consentement : 18 cal / sans son consentement : 173 cal / sans son consentement et en vous apercevant qu'il ne s'agit pas de votre femme : 1202 cal".

"Une incitation au viol en toute décontraction", "pour Rire et Chansons, l'incitation au viol c'est LOL", a rapidement réagi la journaliste Sophie Gourion sur son blog. L'image a été retirée depuis de la page Facebook de Rire et Chansons - présentée sur le site du groupe NRJ, auquel elle appartient, comme "la plus masculine des radios".

"Raté" regrettable mais isolé ? Il semble que non. La journaliste ressort également d'autres images flanquées du logo de la radio, aux relents sexistes : vue en coupe d'un "cerveau de femme" où les larges zones associées à "l'envie de mariage", "la jalousie", "l'envie d'acheter" cohabitent avec le petit "neurone du sens de l'orientation".

La station, sollicitée par plusieurs médias (dont @si), n'a pour l'heure pas réagi officiellement.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.