Reuters et le mystère des femmes ninjas
article

Reuters et le mystère des femmes ninjas

L'agence de presse est poursuivie en Iran pour un reportage ambigu

Réservé à nos abonné.e.s
Bourde de Reuters ? Une action judiciaire a été lancée par l'Iran contre l'agence de presse à Téhéran, après le tournage d'un reportage vidéo en février sur des Iraniennes pratiquant les arts martiaux,

rapporte L'AFP. Ces "ninjas" y étaient présentées comme des "assassins".

"Des milliers de femmes ninjas s'entraînent pour devenir les assassins de l'Iran." Le titre du reportage diffusé le 16 février par Reuters ne faisait pas dans la dentelle. Les journalistes de l'agence de presse britannique se sont rendus à Karaj, aux abords de Téhéran, pour filmer des Iraniennes adeptes du ninjutsu, un art martial japonais. Le titre a suscité de vives protestations dans le pays. Il a finalement été changé plusieurs jours après la diffusion pour devenir : "3000 femmes ninjas s'entraînent en Iran".

"Nous reconnaissons qu'une erreur a eu lieu et la cons...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.