Rassemblement Insoumis : le surprenant comptage "off" de la préfecture
Brève

Rassemblement Insoumis : le surprenant comptage "off" de la préfecture

Drôle de com' pour la préfecture de police de Paris.

Le rassemblement organisé par La France Insoumise samedi 23 septembre pour protester contre le "coup d’État social" du gouvernement aurait rassemblé 150 000 personnes selon Jean-Luc Mélenchon, et... cinq fois moins, soit 30 000 selon la police. Un chiffre que l'on retrouve dans de nombreux médias depuis samedi 18 heures : l'AFP,Reuters, BFMTV, LCI, Le Figaro, Le Monde, Libération, Ouest-France, Le Point...

Buzzfeed mélenchon préfeture

Sauf que, comme l'ont relevé notamment les Desintox de Libération, Le Lab d'Europe 1 et Buzzfeed, ce chiffre de la préfecture est plus que surprenant. Pour une raison : "la préfecture de police de Paris a habituellement pour consigne de ne compter aucun rassemblement politique", rappelle le journaliste David Perrotin sur Buzzfeed, et ce par souci de neutralité. D'ailleurs, le service Desintox explique de son côté sur Twitter que "hier [vendredi, ndlr] la préfecture nous confirme qu'elle ne donnera pas de chiffres, car la manif est un rassemblement politique".

Mais samedi, revirement total : le chiffre de 30 000 personnes est communiqué. Contactée par plusieurs journalistes, la préfecture de police a expliqué qu'il s'agissait d'un "off". "On l'a communiqué en off, en le sourçant police, à titre indicatif", rapporte Désintox, citant la préfecture de police de Paris, qui reconnaît ne pas faire ce genre d'estimations "off" pour d'autres rassemblements politiques du même genre. Même son de cloche du côté de Buzzfeed et du Lab. Interrogée sur la raison du décompte, la préfecture aurait évoqué le calibrage du "dispositif de sécurité".

Désintox manif préfecture

Mais comme le pointe Désintox, il y a une différence entre effectuer un décompte, et le transmettre aux médias, dans un "off" qui n'a pas grand sens. Pourquoi ce chiffre a-t-il été rendu public ? A cette question, la préfecture n'a pas répondu aux journalistes l'ayant contactée. Le communiqué officiel de la préfecture, lui, ne mentionne aucun chiffre de participation.

Ce n'est pas la première fois que des chiffres de la police circulent sur des rassemblements politiques. En 2013, relève ainsi notamment Buzzfeed, "la préfecture avait aussi dérogé à sa règle pour annoncer 30 000 participants à une manifestation organisée par... le même Mélenchon". Ce jour-là, le 5 mai 2013, la préfecture avait assuré sur Twitter, qu'elle ne fournirait pas de chiffre officiel de participation... avant d'opérer un revirement sans réelle explication.

Le Lab, de son côté, note que lors du rassemblement organisé par François Fillon en mars dernier, pour mobiliser ses soutiens, "aucun chiffré estampillé «préfecture» n'avait été donné". A noter qu'à l'époque, BFMTV avait cité une "source policière" lui ayant avancé le chiffre de 35 000 à 40 000 personnes. D'autres médias avaient repris l'information de BFMTV en renvoyant à la chaîne d'info, mais aucun chiffre officiel n'avait été transmis.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.