Question d'enfant à Macron : les médias trompent deux fois
article

Question d'enfant à Macron : les médias trompent deux fois

Le président n'a pas répondu sèchement à un élève de CM2, mais il a menti sur l'accueil des Afghans

Réservé à nos abonné.e.s
En visite dans une école à Marseille, Emmanuel Macron a répondu plutôt patiemment à un élève de CM2 qui le questionnait sur l'action de la France à Kaboul, contrairement à ce que le montage d'une chronique sur France 5 laissait penser. Mais en indiquant que la France assistait "tous ceux" qui l'ont aidée en Afghanistan, il a omis de préciser que des centaines d'Afghans demeurent en danger à Kaboul pour avoir assisté l'armée française. Ce qu'aucun média n'a souligné.

"Tu sais ce qu'il se passe à Kaboul ? Alors pourquoi tu me demandes ça ?" La phrase est cinglante, plus encore dans la bouche du président de la République, plus encore adressée à un enfant de dix ans. Le 2 septembre, dans sa chronique média de l'émission C à vous, sur France 5, l'humoriste Bertrand Chameroy est revenu sur la visite de rentrée d'Emmanuel Macron dans une classe de CM2 des quartiers nord de Marseille. La séquence, telle que diffusée le 3 septembre par la chaîne YouTube de compilation Zap Télé à partir de la chronique de France 5, est très courte : en quelques secondes, Macron semble remballer vertement un écolier qui lui demandait si la France allait "aider la ville de Kaboul". Commentaire de Bertrand Chameroy, ex-chroni...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

LCI

Les communicants de Zemmour mènent les médias à la baguette

"Sud Ouest" interdit de meeting à Bordeaux

Un maire condamné tente de corrompre "Paris-Normandie"

Le journal ne cède pas, l'élu découvre l'effet Streisand

Temps de parole politique : LCI et CNews se moquent du CSA

La gauche et le gouvernement multidiffusés... chaque nuit, la droite et l'extrême droite envahissant les plateaux le jour

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.