Quand Christiane Taubira colle une baffe à Frigide Barjot
Brève

Quand Christiane Taubira colle une baffe à Frigide Barjot

Sur le ouèbe se promène aujourd'hui cette image de Christiane Taubira assénant au nom de la France une gifle républicaine à Frigide Barjot :



Il s'agit d'une déclinaison, une citation d'un mème existant depuis environ trois ans qui met en scène Batman et Robin.

Mais qu'est-ce qu'un mème, d'abord ?

Un mème, nous dit Wikipedia, est "un anglicisme utilisé pour décrire un élément ou un phénomène repris et décliné en masse sur internet. C'est une acception récente du terme mème, qui définit ce phénomène dans sa globalité". Autrement dit, il s'agit d'une espèce de gag à répétitions toujours semblable quoique toujours différent.

Voici quelques exemples de ce mème intitulé Batman Slapping Robin avec, à chaque fois, un texte différent qu'un internaute anonyme aura rédigé en fonction de l'actualité :

— Hey Batman, qu'est-ce que tes parents
t'ont offert pour No…
— Mes parents sont mooooorts !!!

— En réponse à la nouvelle politique de Facebook…
— Ta gueule ! C'est un canular ! Jamais tu vérifies,
avant de poster des conneries sur Facebook ?

— Assez !

Mais d'où vient cette case ? Elle est issue du n°153 d'un comique-bouc intitulé World’s Finest paru en 1965 :



Au sommaire, une histoire intitulée La saga de Superman contre Batman, dans laquelle Joe Chill ne serait plus l'assassin des parents de Bruce Wayne, non, le coupable serait Superboy et c'est ainsi que l'homme d'affaires de Gotham City deviendrait Batman et entrerait en lutte contre Superman. Voici la page d'où est issue la case dans laquelle Batman gifle Robin :


La case en plus grand :

— Ne me dis pas que j'ai tort, espèce de morveux…
Prouver que Superman est coupable
est la mission de ma vie !
— Oh! Batman, ton chagrin s'est transformé
en obsession de vengeance. Je t'en supplie…
laisse tomber !


Et paf ! Et l'on s'aperçoit ainsi que Batman est bien droitier. Nobody's perfect, comme disait l'autre. Plus sérieusement, la case a été inversée dans le mème afin de gagner en efficacité : Robin parle le premier, Batman l'interrompt d'une baffe.

Vous avez envie de faire parler Batman et Robin ? Pas de problème. Il existe sur le ouèbe plusieurs générateurs de texte pour cette désormais fameuse case, en voici un parmi d'autres dans lequel il vous suffit de taper le texte qui vous passe par la tête :

 

L'occasion de lire ma chronique intituléeT'as d'gros yeux, tu sais à propos de la taille des mirettes dans les manga, ainsi que ce Vite dit relatif au comigne-août des super-héros, dont Batman. Lesquels font partie d'un dossier bédé, intitulé Arrêt sur bulles. L'occasion aussi de lire l'article de Rafik Djoumi sur les mèmes, leur histoire et les mécanismes qui les font monter.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.