Puteaux : élu-blogueur expulsé du conseil municipal
Brève

Puteaux : élu-blogueur expulsé du conseil municipal

Alors qu'il était en train de s'exprimer lors d'une séance du conseil municipal de Puteaux, Christophe Grébert, élu d'opposition MoDem, s'est vu couper son micro, avant d'être expulsé de la salle par les policiers municipaux.

À Puteaux, dans les Hauts-de-Seine, la saga politique continue. Christophe Grébert, conseiller municipal d'opposition MoDem, qui décrit régulièrement sur son blog le climat tendu de la vie politique locale, raconte s'être fait évacuer du conseil municipal hier soir.

Tout part d'une affaire que nous avions évoquée, en octobre 2011. À l'époque, le Canard enchaîné avait révélé l'existence de comptes bancaires du maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, dans des paradis fiscaux. Dans la foulée, le Canard avait accusé Ceccaldi-Raynaud d'avoir fait acheter tous les exemplaires de l'hebdo satirique disponibles dans les kiosques de la ville pour empêcher la diffusion de l'information aux habitants.

Christophe Grébert ayant relaté l'événement sur son blog, Joëlle Ceccaldi-Raynaud avait alors porté plainte contre lui pour diffamation. Un procédure judiciaire de plus pour Grébert, qui indique en subir quatre autres au même moment dans d'autres affaires, toujours à Puteaux. Et hier soir, donc, Grébert prenait la parole au conseil municipal contre une motion du maire, qui souhaitait selon lui se faire "rembourser, sur le budget de la ville, [ses] dépenses de justice." Grébert livre sur son blog l'intégralité du texte qu'il avait commencé à lire, en précisant que le maire lui coupe son micro, puis fait venir la police municipale pour l'évacuer de la salle. "5 policiers municipaux m'ont trainé de force !" explique-t-il, avant de relayer le témoignage d'une autre élue de l'opposition, Sylvie Cancelloni, qui dit avoir "déposé ce matin une main courante au commissariat de Puteaux."

(Par François Geffrier)

Nous vous parlions de Christophe Grébert dès 2008, alors qu'il était déjà poursuivi dans plusieurs affaires par Joëlle Ceccaldi-Raynaud.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.