Presse locale et RN : des directions critiquées par leurs rédactions
Analyse

Presse locale et RN : des directions critiquées par leurs rédactions

Des syndicats déplorent le manque d'engagement contre l'extrême droite

Réservé à nos abonné.e.s
Plusieurs groupes de presse quotidienne régionale sont secoués par un conflit éditorial à propos du second tour des élections législatives. Les rédactions des titres du Crédit mutuel et celle de "Ouest-France" ont ainsi protesté contre des éditoriaux publiés dans leurs pages, et demandent un engagement plus fort pour barrer le chemin du pouvoir au Rassemblement national.

Avec ses 600 000 exemplaires quotidiens, Ouest-France reste le premier quotidien régional – et premier quotidien tout court – de France. Sa couverture de la campagne des élections législatives est parcourue par un virulent conflit éditorial entre sa rédaction et sa rédaction en chef, qui s'ajoute à un conflit social en cours à propos de l'absence de hausses de salaires des journalistes depuis des années. En cause ? D'abord deux éditoriaux de Une hebdomadaires successifs écrits par la petite-fille du fondateur, Jeanne-Emmanuelle Hutin. Le 15 juin, elle établissait une équivalence entre la coalition de gauche en cours de formation et le Rassemblement national pour enjoindre à "construire une force centrale" et à ce que "notre v...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Le volontariat des pompiers critiqué… mais pas dans les médias

Les syndicats de pompiers dénoncent les dérives du modèle français, ils sont inaudibles

SNJ

Audiovisuel public, un regroupement contre l'indépendance ?

Le retour de l'ORTF inquiète les journalistes des rédactions

Quel avenir pour "Causette" ?

Dans une presse féministe devenue hyper-concurrentielle, "Causette" vient de trouver une repreneuse

Voir aussi

Ne pas manquer

DÉCOUVRIR NOS FORMULES D'ABONNEMENT SANS ENGAGEMENT

(Conditions générales d'utilisation et de vente)
Pourquoi s'abonner ?
  • Accès illimité à tous nos articles, chroniques et émissions
  • Téléchargement des émissions en MP3 ou MP4
  • Partage d'un contenu à ses proches gratuitement chaque semaine
  • Vote pour choisir les contenus en accès gratuit chaque jeudi
  • Sans engagement
Devenir
Asinaute

5 € / mois
ou 50 € / an

Je m'abonne
Asinaute
Généreux

10 € / mois
ou 100 € / an

Je m'abonne
Asinaute
en galère

2 € / mois
ou 22 € / an

Je m'abonne
Abonnement
« cadeau »


50 € / an

J'offre ASI

Professionnels et collectivités, retrouvez vos offres dédiées ici

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.