Pourquoi Linky est devenu la bête noire des médias
article

Pourquoi Linky est devenu la bête noire des médias

Le compteur d'électricité intelligent sur le grill

Réservé à nos abonné.e.s
Attention ils arrivent : d’ici cinq ans, 35 millions de compteurs d’électricité intelligents – de son petit nom Linky – vont remplacer nos vieux compteurs bêtes et gris. Mais c’est peu dire que l’accueil est glacial. Ce nouveau compteur serait mauvais pour la santé, pas intéressant économiquement et surtout mouchard en puissance, selon ses nombreux détracteurs dont les messages alarmants sont largement relayés par les médias. Entre thèses carrément fumeuses et vrais arguments, @si tente le tri.

Gros coup de gueule, le 21 avril, de Dominique Seux. Dans sa chronique éco de France Inter, le journaliste, par ailleurs directeur délégué de la rédaction des Echos fustige le combat des anti-Linky, qu’il qualifie d’"obscurantisme". Un mot également utilisé le même jour par le PDG du fournisseur d’électricité Direct Energie – concurrent d’EDF – invité… dans la matinale des Echos. Linky ? C’est ce compteur électrique intelligent vert, qui va remplacer notre vieux compteur bête et gris. Le projet ne date pas d’hier – il est annoncé depuis 2007 – mais il a fallu attendre le vote de l...

Il vous reste 97% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.