Polémique autour du limogeage du maire de Bogota
article

Polémique autour du limogeage du maire de Bogota

Gustavo Petro, anti-armes, anti-corrida, et pro-service public

Réservé à nos abonné.e.s
Mauvaise gestion ou complot politique ? Le maire de Bogota (8 millions d'habitants) a été limogé : Gustavo Petro (ancien guérilléro marxiste) élu maire fin 2011 a été destitué au début du mois par un procureur conservateur pour passation de marché irrégulière. La décision doit être confirmée en appel. Polémique médiatique et en ligne.

"Petro, limogé" annonce le quotidien gratuit Metro le 10 décembre dernier.

La photo de Une montre la statue de Simon Bolivar (libérateur de plusieurs pays sud-américains dont la Colombie, alors colonie espagnole, dont il fut aussi président) sur laquelle un manifestant a enfilé un tee-shirt de soutien à Petro.

La veille, le 9 décembre, Gustavo Petro (53 ans, plus de 650 000 abonnés sur Twitter), élu en 2011 à la tête de la ville de Bogota, se voit limogé et privé de son mandat sur décision du procureur général (Alejandro Ordonez, considéré comme très conservateur), qui lui interdit, en outre, d'ex...

Il vous reste 90% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.