Polanski parle : un plan com' signé BHL
enquête

Polanski parle : un plan com' signé BHL

"Un coup formidable, on était ravis" (Libé)

Réservé à nos abonné.e.s
Publiée hier en primeur sur le site de Bernard-Henry Lévy, la "règle du jeu", une lettre de Roman Polanski titrée «je ne peux plus me taire», fait aussitôt l'objet d'une dépêche AFP, et dès le lendemain la

Une et les pages Evènement de Libé (dont BHL est actionnaire). Un plan com' aux petits oignons.

Les médias n’ont aucun secret pour Bernard Henri Lévy. L'intervenant public-écrivain-cinéaste-philosophe-éditorialiste est un habitué des plans com’ pour vendre ses ouvrages. Il vient de mettre son talent à contribution pour donner le plus large écho possible à la lettre de Roman Polanski, dans laquelle celui-ci proteste contre son extradition.

Dans cette lettre, "adressée à l’opinion publique", le réalisateur, poursuivi aux Etats-Unis après une affaire de viol sur mineure, explique qu’il est victime de la volont&eacut...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.