Poème injurieux contre Erdogan : un non-lieu et un procès (Allemagne)
Brève

Poème injurieux contre Erdogan : un non-lieu et un procès (Allemagne)

Il n'y aura pas de procès pour injure à un chef d’État étranger.

L'humoriste allemand Jan Böhmermann, qui avait récité à la télé un poème injurieux à l'intention du président turc Recep Tayyip Erdogan, échappe à l'un de ses deux procès. Le parquet de Mayence, qui menait depuis six mois une information judiciaire pour injure au président turc (en tant que chef d’État étranger), a prononcé un non-lieu. Après enquête, la justice n'a pas trouvé "d'indice d'actions répréhensibles commises par les personnes ayant participé à la création et à la diffusion du contenu", rapporte notamment le site d'information allemand Meedia. Le poème avait été diffusé en mars dernier dans l'émission satirique présentée par Böhmermann, Neo Magazin Royale.

"Pourquoi la décision du parquet sur le cas Böhmermann est une heure de gloire",
Meedia, 5 octobre 2016

Mais l'affaire ne s'arrête pas là. Car un autre procès est en cours, pour lequel une audience se tiendra le 2 novembre prochain à Hambourg. Ce procès-ci a été intenté par le Erdogan directement, en tant que personne privée, pour le délit d'injure à la personne. Le 17 mai dernier, le tribunal civil de Hambourg avait rendu un premier jugement : Böhmerman n'a pas le droit de répéter, ou rediffuser, certains passages du poème injurieux. Le président turc, explique Meedia, demande quant à lui l'interdiction de l'intégralité du poème.

L'émission de Böhmermann Neo Magazin Royale a réagi avec sa dérision habituelle au non-lieu : "Fromage de chèvre pour tout le monde", pouvait-on lire mardi sur Twitter... en référence au poème, dans lequel Erdogan avait été traité d'"enculeur de chèvres".

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.