Plus belle la drogue ? Du shit sur France 3
Brève Vidéo

Plus belle la drogue ? Du shit sur France 3

Faites-vous la différence entre le shit, la croquette ou la weed ? Si vous avez regardé Plus belle la vie lundi 3 mars, vous êtes incollable sur toutes ces drogues. Une séquence qui pourrait faire l'objet d'un avertissement du CSA ?



On ne s'embête pas dans Plus belle la vie, la série qui adore les marques. Comme l'a remarqué le site PureMedias, dans le dernier épisode, l'un des personnages Thomas Marci, qui souhaite obtenir un agrément pour adopter, a été coincé par l'aide sociale à l'enfance qui a découvert du shit dans son placard.

Pour tenter de se justifier, il a alors déclaré que c'était sa belle-mère qui en prenait pour soulager un mal de dos. D'où la séquence qui suit : pour que la couverture soit crédible, Mirta, la belle-mère, reçoit un petit cours de drogue accéléré. Et elle connait bien sa leçon : "Le shit, c'est de la résine de cannabis, la croquette, c'est un bout de shit. L'herbe ou la weed, c'est fait à partir des feuilles de plante, enfin la fleur (...) Je fume la fleur qui a un taux de THC de 15 à 20% et j'utilise un grinder pour la décompacter que je mélange avec du tabac, pour faire un stick, je prends un filtre marocain. Pour un bédo, un joint, un cone avec des slims", explique-t-elle avant de passer aux travaux pratiques...

en roulant des feuilles  picto

 

Une séquence passible de poursuites ? "Le fait de présenter les stupéfiants sous un jour favorable, y compris par voie de presse, est punissable d’une peine de cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende", précise le site de la mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie. Difficile de dire si cette séquence enfreint l'article L.3421-4 du code de la santé publique. Car juste avant la diffusion de cet épisode, France 3 avait pris ses précautions avec un panneau d'avertissement :


En outre, le sigle "Déconseillé aux moins de 10 ans" était également présent à l'antenne. Logique : Lefigaro.fr rappelle que Plus belle la vie avait déjà été épinglée, en mars 2011, pour avoir diffusé une séquence montrant un personnage s'injectant de l'héroïne. A l'époque, le CSA avait déploré l'absence de signalétique "Déconseillé aux moins de 10 ans".

Si vous n'avez jamais regardé Plus belle la vie, nous vous conseillons cet article : "Plus belles les marques : les séries intègrent la publicité".

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.