Plantu, Bergé, Rossignol : offensive multiforme contre la "mode islamique"
article

Plantu, Bergé, Rossignol : offensive multiforme contre la "mode islamique"

Réservé à nos abonné.e.s
Les grandes marques de luxe ont-elles raison de se lancer dans la mode islamique ? Alors que Dolce & Gabbana vient de lancer une collection de voiles, espérant ainsi conquérir un marché porteur, le dessinateur du Monde, Plantu, un des actionnaires de son journal, Pierre Bergé, et la ministre des Droits des femmes Laurence Rossignol ont tour à tour critiqué l'initiative de la marque. Souvent de façon très maladroite.



Du voile à la ceinture d'explosifs. Mercredi 30 mars, sur son blog hébergé par Le Monde, Plantu, dessinateur attitré du quotidien, a publié un dessin où l'on voit deux femmes voilées défiler. L'une d'elles porte un pendentif d'explosifs. Et le dessinateur de s'interroger : "A quand la fashion ceinture ?".

Plantu fait ici référence à l'entreprise italienne spécialisée dans le luxe Dolce & Gabbana qui a récemment lancé une collection entières de hijabs (voile islamique laissant le visage apparent) et d'abayas (robe longue, assez ample, couvrant tout le corps excepté le visage, les mains et les pieds).

Aperçus d...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.