"Pandora Papers", mode d'emploi
article

"Pandora Papers", mode d'emploi

Une enquête à 600 journalistes, 150 médias, 100 pays et des millions de documents

Réservé à nos abonné.e.s
Comment coordonner une enquête internationale pour laquelle des centaines de journalistes doivent éplucher des millions de documents ? De la fuite des données à la publication des Pandora Papers, le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) et les journalistes des médias partenaires racontent à ASI leur enquête collaborative et transnationale.

Finie, la course individuelle au scoop qui lance un média contre l'autre : pour sortir des affaires à résonance mondiale, des consortiums internationaux rassemblent désormais des centaines de journalistes d'investigation pour travailler ensemble sur une fuite de données, souvent monumentale. Fouiller dans douze millions de documents, c'est plus facile à plusieurs... C'est ainsi qu'ont été pensées les enquêtes des Pandora Papers, sur l'opacité des paradis fiscaux et l'évasion fiscale dans le monde, œuvre collective de plus de 600 journalistes de 150 médias réunis dans le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), une association basée à Washington. 

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.