Ouïgours : la BBC, l'ambassadeur, et la vidéo
article

Ouïgours : la BBC, l'ambassadeur, et la vidéo

Réservé à nos abonné.e.s
Initialement publiées en septembre 2019, les images terribles de Ouïgours rasés montant dans des trains au Xinjiang ont ressurgi la semaine dernière. La BBC, qui recevait l'ambassadeur chinois Liu Xiaoming, les a projetées en plateau.

Et la Chine, soudain, balbutia. BBC One, le 19 juillet dernier. Andrew Marr, présentateur du show éponyme, reçoit l'ambassadeur de Chine au Royaume-Uni, Liu Xiaoming, qui déroule sur Hong Kong, Huawei et le Covid-19, impeccable, rodé, fuyant quand il faut, agressif quand les questions se font plus insistantes. Puis, sans transition, Marr se tourne vers l'écran géant et propose à l'ambassadeur de regarder avec lui "des images très perturbantes, captées au drone, partagées dans le monde entier".La qualité est médiocre et les détails échappent au regard mais il faudrait être aveugle pour ne pas comprendre que des hommes et des femmes, assis en ligne sur un quai de gare, crâne tondu après crâne tondu, les yeux bandés, entravés, surveillés par ...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.