Orangina et MAC Cosmetics épinglés pour des pubs (très) sexistes
article

Orangina et MAC Cosmetics épinglés pour des pubs (très) sexistes

Réservé à nos abonné.e.s
Le Jury de déontologie de la publicité produit depuis dix ans des rapports sur des pubs signalées par des particuliers, des associations ou des concurrents. La semaine dernière, cinq réclames ont été épinglées par l'instance pour sexisme et incitation à la violence.

Des femmes en sous-vêtements pour vendre de l'acier, une paire de fesses pour refourguer du fromage, une femme entièrement nue pour écouler des revêtements de sol. Vous avez l'impression de croiser régulièrement ce genre de publicités, à la télé, sur Internet, dans la rue ou dans les magazines ? Pourtant, tous ces exemples ont fait l'objet d'un avis du Jury de déontologie publicitaire (JDP, voir encadré), estimant qu'ils contreviennent aux règles de l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP), regroupant une grande partie du secteur de la publicité (agences, médias, régies). Cette association professionnelle, créée en 1935, se donne pour objectif d'"œuvrer en faveur d’une publicité loyale, véridique, saine et respec...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.