"On ne demande pas à Sarkozy de dire «Vive La France»"
Brève Vidéo

"On ne demande pas à Sarkozy de dire «Vive La France»"

Une députée noire réticente à passer le dépistage télévisuel du patriotisme ?

C’était mercredi sur le plateau des Grandes Gueules de RMC. Nouvellement élue, la députée France Insoumise Danièle Obono se voit sommée par les animateurs de dire "Vive La France", après s’être vue rappeler une pétition qu’elle avait signée en 2012 défendant un morceau de rap dans lequel on entendait "Nique la France". "Dire «Vive La France» pourquoi ? Vous voulez que je me mette au garde-à vous et que je chante la Marseillaise ?" se défend Obono.

La séquence, qui a mis en émoi la réacosphère et suscité à l'inverse un billet enflammé de Libé, n’a pas manqué non plus de faire réagir les collégiens de la Classe Télé, invités exceptionnels de notre émission de la semaine. Pour Mamadou, en classe de 6e au collège Gérard-Philipe (Paris 18e), "si elle ne veut pas dire «Vive la France» c’est son choix à elle. Mais, ça va faire que c’est pas vraiment une vraie députée." Pas du tout l'avis de Minyana, sa camarde de 4e : "C’est pas parce qu’elle n’est pas née en France, qu’elle est obligé de dire «Vive la France». On ne demande pas à Nicolas Sarkozy de dire «Vive la France»."

L'occasion de voir notre émission, avec les collégiens de la Classe Télé et Damien Froidevaux, réalisateur du film "La mort du dieu serpent" (visible sur notre site jusqu'au 30 juin). Une émission en partenariat avec la plateforme de diffusion de documentaires de création Tënk.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.