Offshore Leaks : une enquête mondiale sur les paradis fiscaux
article

Offshore Leaks : une enquête mondiale sur les paradis fiscaux

260 gigaoctets, 38 medias, des clients de 170 pays...

Réservé à nos abonné.e.s
Offshore leaks, une spectaculaire enquête internationale sur les paradis fiscaux et leurs bénéficiaires menée par 86 journalistes de 46 pays. C'est au sein de l'International Consortium of Investigate Journalists (le Consortium International des journalistes d'investigation, ICIJ) qui rassemble plus de 160 journalistes de 60 pays que cette enquête a eu lieu. L'ICIJ publie aujourd'hui Secrecy for Sale, dans le labyrinthe de l'argent offshore mondial qu'il présente comme la plus grande enquête journalistique collaborative jamais réalisée.

Tout a commencé par l'envoi anonyme d'un disque dur à un journaliste d'investigation australien, Gerad Ryle, qui l'a transmis à ICIJ, basé à Washington où il a été fondé en 1997. Les documents contenus dans le disque dur (e-mails, livres de comptes, tableaux, fax numérisés etc.) proviennent de deux sociétés offshore, l'une à Singapour et l'autre dans les Îles Vierges britanniques. Les chiffres donnent le tournis : 260 gigaoctets de données informatiques, soit un volume 160 fois plus important que les câbles diplomatiques américains publiés par Wikileaks en 2010. Ces données concernent 122 000 socié...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.