Ne tournez pas le dos à la campagne de pub cachée
article

Ne tournez pas le dos à la campagne de pub cachée

Un collectif dénonce une campagne sur le "mal de dos" financée par un labo

Réservé à nos abonné.e.s
Aie aie aie. Le mal de dos est une maladie médiatique qui touche de plus en plus de lecteurs et téléspectateurs. France 2, M6, Le Figaro, Le Parisien, entre autres, se sont penchés sur le sujet ces dernières semaines. A l'origine de cet intérêt soudain, le lancement d'une campagne "Ne lui tournez pas le dos", destinée à sensibiliser les jeunes à ce problème. Une campagne dénoncée par le collectif Formindep car elle est financée... par un laboratoire américain qui vient d'obtenir la mise sur le marché, en France, d'un médicament destiné à traiter certains problèmes de dos. Et la campagne est bien faite : les liens d'intérêts des experts médiatiques ne sont jamais rappelés.




Vous avez mal au dos ? Vous n'êtes pas les seuls. "Il ne faut pas prendre son mal de dos à la légère", prévient 20 minutes. Et tout le monde est concerné : "Les jeunes aussi ont mal au dos", annonce Le Parisien. Comment détecter l'origine de ce mal ? Le site de Sciences & Avenir renvoie un test en cinq questions. Tous ces articles, publiés ces dernières semaines, s'appuient sur une campagne intitulée "Ne lui tournez pas le dos". Objectif : "sensibiliser le grand public au mal de dos de nature inflammatoire", précise Sciences & Avenir.

Une campagne également évoquée par France 2 et M6 :


Pour cibler les jeunes ayant mal au dos, un site int...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.