NBA, Blizzard, South Park : le marché chinois fait la loi
article

NBA, Blizzard, South Park : le marché chinois fait la loi

Réservé à nos abonné.e.s
Un "gamer" professionnel banni un an des compétitions, la NBA poussée à s'excuser, la série animée américaine "South Park" définitivement censurée... Les premiers jours d'octobre ont été marqués par une succession d'incidents impliquant plusieurs acteurs sportifs et économiques américains, et le mécontentement chinois. Avec une leçon en rappel : pour faire des affaires avec la Chine, il ne fait (vraiment) pas bon manifester son soutien à Hong Kong.

Pas de soutien, même minime, pour les manifestants de Hong Kong. C'est ce que l'on retiendra de ces premiers jours d'octobre, où plusieurs prises de parole publiques de soutien aux manifestations, qui se déroulent depuis fin mars 2019 et sont de plus en plus violemment réprimées, ont valu à leurs émetteurs une flopée d'ennuis venus de Chine.

Dernier exemple en date, celui du "gamer" Chung Ng Wai, connu sous le nom de Blitzchung. Le jeune Hongkongais, joueur professionnel, participait au tournoi international Hearthstone Grandmasters, où s'affrontent des joueurs du monde entier dans le jeu de cartes en ligne "Hearthstone : Heroes of Warcraft". Après avoir remporté une victoire, ce 6 octobre, Blitzchung devait être interviewé sur le "stream" (...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.