Mitterrand 1991 : "les gouvernements arabes nous mangeront dans la main" (Chevènement)
Brève Vidéo

Mitterrand 1991 : "les gouvernements arabes nous mangeront dans la main" (Chevènement)

"Un ministre, ça ferme sa gueule ou ça démissionne".

A l'occasion de la démission de Christiane Taubira, nous recevons un spécialiste du genre sur notre plateau : Jean-Pierre Chevènement. A trois reprises, en 1983, 1991 et 2000, il a démissionné d'un gouvernement. En 1983 et en 2000, pour des questions de politique intérieure (le tournant de la rigueur, la réforme territoriale en Corse). En 1991, Chevènement a quitté son poste de ministre de la Défense pour contester l'engagement de la France dans la guerre du Golfe, estimant cette intervention militaire dangereuse pour l'équilibre géopolitique du monde arabe. Avant de démissionner, il avait exprimé cette crainte à François Mitterrand. Sur le plateau d'@rrêt sur images cette semaine, il raconte que le président de la République lui aurait alors répondu :

Pour voir l'intégralité de notre émission, c'est ici : "C'est toujours le coeur lourd qu'on se résigne à démissionner"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.