Migrants/Herrou : la préfecture des Alpes Maritimes (de nouveau) condamnée
Brève

Migrants/Herrou : la préfecture des Alpes Maritimes (de nouveau) condamnée

Et de deux. Pour la deuxième fois cette année, le préfet des Alpes-Maritimes Georges-François Leclerc a été condamné lundi 4 septembre pour "violation du droit d'asile".

Cette condamnation – ou plutôt cette "annulation de décision prise par le préfet", selon les termes de ce dernier cité par l’AFP – fait suite à la saisie du tribunal administratif de Nice par l’association Roya Citoyenne, réseau d'aide aux migrants qui compte parmi ses rangs Cédric Herrou. Cet agriculteur, invité d’une de nos émissions cet hiver et rencontré chez lui en juillet, aide les réfugiés venus d’Italie à déposer une demande d’asile en France.

Ce fut le cas pour trois Soudanais pris en charge par l’association cet été. Le 21 août, Herrou a prévenu la gendarmerie et le préfet d’un déplacement à Nice pour formaliser leur demande d'asile. Or, le lendemain, raconte l'AFP, "une fois à la gare de Breil-sur-Roya, [les trois Soudanais] avaient été emmenés pour vérification au poste de Menton et immédiatement remis aux autorités italiennes". Roya citoyenne a filmé la scène puis a transféré la vidéo aux autorités.

Jugement hier donc : le tribunal administratif de Nice a estimé que "l'administration porte une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté fondamentale que constitue le droit d'asile" et demande donc au préfet d'enregistrer les demandes d'asile des trois hommes. La préfecture a trois jours pour s’exécuter.

"Nous avons gagné", se réjouit pour sa part Herrou sur son compte Facebook. De son côté, l’agriculteur a été condamné cette année d’abord "à une amende de 3 000 euros puis à une peine de quatre mois de prison avec sursis donc, devant la justice pénale", comme le rappelle Libération.

>> Voir ou revoir notre émission avec Cédric Herrou et Jon Palais

>> Lire ou relire le reportage de Daniel Schneidermann à Breil-sur-Roya

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.