Mazerolle (BFM) piégé par un faux professeur chinois
Brève

Mazerolle (BFM) piégé par un faux professeur chinois


BFM piégée par un faux grossier. Le 10 octobre, Olivier Mazerolle recevait Cécile Duflot, la dirigeante des Verts. Il l'a notamment fait réagir à des images, qui sont en fait un canular, ce qu'il ignorait manifestement. La
chaîne de télévision chinoise CCTV est censée y interroger le professeur"Kuing Yamang", dont les propos sont traduits par des sous-titres en français. Le professeur est censé critiquer sans ménagement l'Europe, et la France qui, entre autres, emploie trop de fonctionnaires.

Olivier Mazerolle est en fait la victime d'une plaisanterie, mise en ligne sur YouTube par un internaute français il y a plusieurs mois. L'internaute a utilisé de vraies images d'une interview, et y a ajouté des sous-titres n'ont rien à voir avec les propos tenus. En fait, l'invité n'est pas un professeur d'économie, mais un ancien ambassadeur de Chine en France, Wu Jianmin, comme l'indique par exemple le site Eteignez votre ordinateur.

 "Il s'agit d'un faux ! Et son auteur, un certain Yann C., ne s'en est jamais caché, à tel point que nous n'avons eu aucun mal à l'interroger", signalait dès le mois de juin dernier, le site Hoaxbuster, qui précisait ensuite : "Ce hoax prenant des proportions inattendues, l'auteur du fake nous a demandé de retirer son nom de l'article afin de protéger son anonymat."

Hoaxbuster faisait allusion à l'article de Pierre Haski (ancien correspondant de Libération à Pékin) sur Rue89, le 23 juin qui soulignait : "Le problème est que la vidéo, qui a beaucoup circulé (vue plus de 660 000 fois sur YouTube, 100 000 fois sur Dailymotion), a été prise au premier degré comme une agression de la part des Chinois… Les commentaires trop violents ont dû être fermés sur YouTube !"

Voici le passage de l'interview radio de Mazerolle et Duflot,
et la fausse intervention du professeur "Kuing Yamang"...


Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.