M.Le Pen / Aphatie : passe d'armes sur les Roms
Brève Vidéo

M.Le Pen / Aphatie : passe d'armes sur les Roms

Echange tendu entre Marine Le Pen et Jean-Michel Aphatie sur RTL. La présidente du FN a accusé le journaliste de faire un procès d'intention à Paul-Marie Coûteaux, candidat FN dans le 6ème arrondissement de Paris suite à ses propos controversés sur les Roms. Ambiance.

"Jean-Michel Aphatie vous êtes secrètement amoureux de mon Jean-Marie Le Pen". Après une minute d'interview l'ambiance entre Marine Le Pen et Jean-Michel Aphatie ce jeudi sur RTL était déjà électrique, Le Pen refusant de répondre à une question d'Aphatie sur l'Equipe de France de football (le journaliste lui demandait si elle partageait l'idée exprimée jadis  par Jean-Marie Le Pen qu'il y a trop de joueurs de couleurs en équipe de France). La présidente du FN s'est refusée à répondre, mais cet épisode a donné le ton d'une interview plutôt tendue.

La deuxième anicroche a été plus sérieuse. Aphatie interroge Le Pen sur les propos qui ont fait polémique (et ont été un brin déformés) du candidat frontiste Paul-Marie Coûteaux. Dans une note de blog, Coûteaux écrivait à propos des Roms : "M. le préfet de police n'a sans doute pas d'ordre de M. le ministre de l'intérieur : sur un sujet aussi délicat, à lui de donner des instructions ! Mais que peut faire M. le ministre de l'intérieur – à part concentrer ces populations étrangères dans des camps, où la vie serait sans doute si peu conforme à ce qu'elles escomptaient du voyage qu'elles préféreraient déguerpir d'un territoire aussi inhospitalier ? Mais ce courageux ministre, si il [sic] l'était, irait sans doute à l'encontre des oukases bruxelloises [sic], de la Cour européenne des droits de l'homme, de tout l'attirail dit européen, sans compter de la catholicité et du pape en personne, et ne songe pas une seconde à de telles extrémités." Dans les médias cela a donné une reprise en choeur de la dépêche AFP titrée "Une tête de liste FN-RBM (rassemblement bleu marine) suggère de concentrer les roms dans des camps" : "Un candidat FN veut concentrer les Roms dans des camps" (Nouvel Obs), "Un candidat FN suggère de concentrer les Roms dans des camps" (Le Parisien). Même tonalité sur RTL.fr ou encore sur Europe1 et Le Monde.fr.

Aphatie décide donc d'embrayer en interrogeant la présidente du FN. Le Pen réagit immédiatement, parlant d'une "attaque scandaleuse" reprochant à Aphatie "de faire un procès d'intention. C'est malhonnête. Vous ne le faites que parce c'est un candidat qui se présente sur les listes du rassemblement bleu Marine". Décontenancé, Aphatie explique qu'il y "a eu des dépêches ". Le Pen le reprend de volée. "C'est pas parce qu'un stagiaire de l'AFP ne sait pas lire un texte que vous êtes obligé, vous qui êtes censé être un grand journaliste, de reprendre ce genre d'analyse !"." Silence à l'antenne. Aphatie contre-attaque ensuite en se disant confondu par la "mauvaise foi" de Le Pen.

Concernant ses propos, Coûteaux les a malgré tout regrettés, disant qu'ils avaient été mal interprétés.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.