Luxleaks : journaliste de Cash investigation inculpé
Brève

Luxleaks : journaliste de Cash investigation inculpé

Que fait le Luxembourg pour répondre aux accusations d’évasion fiscale révélées par Luxleaks ? Il inculpe. C’est au tour aujourd’hui du journaliste français Edouard Perrin – auteur de deux émissions Cash Investigation diffusées sur France 2 en 2012 et en 2013 – d’être inculpé par la justice luxembourgeoise pour "vol domestique" et "blanchiment". Perrin devient ainsi le troisième mis en examen après deux anciens employés du cabinet d'audit PricewaterhouseCoopers (PwC) qui avaient dérobé les documents à l’origine du scandale.

Et de trois ! Après l’inculpation en décembre dernier d’Antoine Deltour – ex-employé du cabinet d’audit PricewaterhouseCoopers (PwC) – puis celle d’un deuxième employé en janvier, c’est au tour du journaliste français Edouard Perrin d’être mis en examen par la Justice luxembourgeoise pour – entre autres – "vol domestique" et "blanchiment". Selon la dépêche AFP reprise par Le Monde, "il lui est reproché d'être coauteur, sinon complice des infractions commises par l'un des anciens collaborateurs de PwC."

Copie écran du Luxemburger Wort

Perrin s’était en effet basé sur les documents dérobés par ces anciens employés pour mener une longue enquête Cash Investigation diffusée sur France 2 en 2012. On apprenait alors que le Luxembourg – dont l’actuel président de la commission européenne Jean-Claude Juncker a été le ministre des finances et Premier ministre – négociait des accords avec les entreprises pour réduire leurs impôts. Suite à la diffusion de ce reportage, PwC avait porté plainte. Un an plus tard, Perrin récidivait avec une seconde enquête Cash Investigation sur le même sujet.

Cette pratique nommée également "ruling tax" a été remise au jour l’hiver dernier par les révélations dites Luxleaks menées par le consortium de journalistes d’investigation ICIJ comme nous le racontions ici. Comme le rappelait Slate lors de ces révélations, Perrin avait obtenu pour son reportage de 2012 le prix Louise Weiss du journalisme européen, catégorie décryptage. A noter que des journalistes de la BBC ont également exploité ces mêmes documents et diffusé en 2012, peu de temps après France 2, un reportage consacré aux tax-ruling luxembourgeois. Encore un lot de coupables à inculper ?

>> L’occasion de revoir notre émission consacrée aux révélations Luxleaks

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.