L'Obs contre le "tribunal médiatique". Et pourtant...
article

L'Obs contre le "tribunal médiatique". Et pourtant...

Dans le "Jeremstargate", l'hebdo avait aussi participé à la course au buzz

Réservé à nos abonné.e.s
A la Une de L'Obs cette semaine, une question : "Faut-il tout balancer ?" En référence au mouvement #balancetonporc mais également à d'autres affaires récentes comme le "Jeremstargate" ou encore la polémique Mennel, l'hebdomadaire s'interroge sur les "dangers du tribunal médiatique". Mais ne lui est-il jamais arrivé de prendre part à cette justice ?

C'est avec une certaine inquiétude que L'Obs s'interroge cette semaine sur les risques que comporterait la révélation d'affaires volontairement portées  dans les médias par des accusateurs.trices, faisant passer la case justice au second plan. A grand renfort de philosophes, d'avocats et de journalistes, l'hebdomadaire alerte sur la possibilité d'une "société où les victimes n'iront plus saisir la justice mais commenceront par balancer".

CaptureOBS

C'est notamment à la suite d'accusations de violences sexuelles publiées par Ebdo la semaine dernière et mettant en cause Nicolas Hulot, que L'Obs s'inquiète des risques de l'émergence d'un "tribunal médiatique"...

Il vous reste 83% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.