Les réseaux sociaux chassent les covidosceptiques
article

Les réseaux sociaux chassent les covidosceptiques

Des dispositifs de surveillance inédits ont été mis en place

Réservé à nos abonné.e.s
Ces derniers jours, Twitter, Facebook et YouTube ont mis les bouchées doubles dans la modération des contenus : des vidéos, des comptes et des chaînes ont été supprimés par les plateformes pour diffusion de fausses informations sur le Covid-19. L'offensive concerne également les comptes d'extrême droite.

"Plus de vidéo.... Il n'y a que la vérité qui fâche", "Vidéo supprimée comme par hasard ...", "Vidéo censurée...", "Ils censurent des grands médecins ! Alors, complotisme ou pas ? On se moquait de nous au début. Il va falloir descendre dans la rue et vite !" Sur le groupe Facebook "Soutien au professeur Raoult", les internautes s'insurgent contre la suppression de la vidéo d'une conférence de médecins réunis à Madrid pour dire "la vérité" sur le Covid-19. Depuis février, YouTube supprime manuellement des vidéos donnant de fausses informations sur le coronavirus. À partir de fin avril, la plateforme annonçait que les vidéos concernant le Covid se fondant sur des sources non-vérifiées n’apparaîtraient plus dans ses suggestions. Et depuis...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.