Le web majoritairement consulté sur mobile au niveau mondial
Brève

Le web majoritairement consulté sur mobile au niveau mondial

A l’échelle du monde, le web est désormais synonyme de mobile (mais pas encore en France).

L’entreprise Statcounter, qui édite des outils de suivi d’audience en ligne, l’a annoncé officiellement la semaine dernière : pour la première fois, en octobre 2016, l’usage mondial d’Internet était majoritairement mobile (téléphones et tablettes). Depuis 2009, le développement des smartphones a grignoté petit à petit la part des ordinateurs de bureau, qui est donc tombée en dessous de 50% le mois dernier.

Capture StatCounter

Le chiffre est toutefois à relativiser pour la France. En effet, l’essor rapide de l’internet mobile s’explique en grande partie par l’usage quasi-exclusif du téléphone dans les pays émergents pour l’accès à Internet, notamment en Afrique et en Asie. "Les chiffres illustrent bien ce décalage : alors que le fixe représente encore 58% des usages en ligne outre-Atlantique et 70% en France, la proportion est déjà de 64% en faveur du mobile en Afrique et en Asie et même de 75% en Inde !", précise ainsi Libération.

L’évolution a en tout cas été actée par un acteur incontournable : Google. Deux jours après l'annonce des chiffres de StatCounter, le moteur de recherche annonçait ainsi qu’il commençait à tester un système de référencement "mobile first" ("mobile d'abord"). "Concrètement cela veut dire que l'algorithme du moteur va pouvoir d'abord utiliser la version destinée aux mobiles du contenu d'un site pour classer les pages", détaille le Journal du Net. Les sites qui sont mal optimisés pour mobile pourraient donc assez rapidement voir chuter leur position dans les recherches Google, qu'elles soient faites sur mobile ou sur ordinateur.

Et parce que les lecteurs de sites de presse en particulier lisent de plus en plus sur mobile, la prochaine version d’@si, sera elle aussi conçue en "mobile d'abord". Le site sera ainsi "d'abord" conçu pour être consulté sur mobiles et la version ordinateur sera enrichie de données, d'entrées et de rubriquages, comme @si vous l'expliquait ici.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.