Le Rafale trop cher (Folha De S.Paulo)
Brève

Le Rafale trop cher (Folha De S.Paulo)

Lors du voyage de Sarkozy au Brésil en septembre 2009, le président français et son homologue brésilien Lula semblaient d'accord : l'armée de l'air brésilienne (FAB) allait acheter le Rafale. Mais finalement elle préfère le Gripen suédois de Saab, annonce le quotidien Folha De S.Paulo.



Une première annonce de Lula et Sarkozy, favorable au Rafale, avait froissé l'armée brésilienne (comme @si le signalait)








"La décision pour les avions de la FAB sera politique" indique le dernier titre en bas à droite de la Une, Folha De S.Paulo qui explique que le dernier rapport de l'armée brésilienne se déclare favorable à l'avion suédois contredisant le président brésilien et son ministre de la Défense en se basant sur un facteur principal : le prix.

Mais le Gripen ne vole pas, c'est un projet en cours de développement dans lequel le Brésil serait donc plus impliqué. C'est aussi une faiblesse, car ses deux rivaux existent et ont fait leurs preuves.


picto Folha De S.Paulo mercredi 6 janvier 2009







"Mise à l'écart de la FAB, la France parie sur une décision politique" indique le titre de la première des deux pages avec une photo des présidents Sarkozy et Lula. L'article ajoute que la décision finale déja reportée pourrait être encore retardée.



Un dessin montre la situation au moment des dernières négociations qui feront peut-être encore baisser les prix pour chacun des 36 avions, car la France pourrait s'aligner sur le prix du Gripen :


"1er Saab Gripen NG prix estimé 70 Millions de dollars"

"2e Boeing F/A-18/F prix estimé 100 Millions de dollars"

"3e Dassault Rafale F3 prix estimé 140 Millions de dollars"

"Principal désavantage théorique du Gripen, un seul moteur et donc plus de risque d'accident en cas de panne."

"Le Gripen coûte la moitié du Rafale. Le prix de l'heure de vol est de 4 000 $ contre plus de 14 000 $ pour le Rafale et le F18."

"Le transfert de technologie est plus important avec le Gripen qu'avec le Rafale.
"

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.