Le propriétaire de "Marianne" impose sa Une pro-Macron
article

Le propriétaire de "Marianne" impose sa Une pro-Macron

Réservé à nos abonné.e.s
"Marianne" appelle à voter Macron… contre sa volonté. Les journalistes du magazine accusent l'actionnaire de leur avoir forcé la main, et d'avoir publié, contre leur gré, un appel clair au barrage républicain lors du second tour de l'élection présidentielle. La direction du magazine nie en bloc.

Daniel Kretinsky a-t-il pour habitude d'intervenir dans les affaires du magazine Marianne ? Le patron du groupe CMI, propriétaire du titre mais aussi actionnaire du Monde, est au cœur d'une polémique agitant la rédaction de l'hebdomadaire. Le 19 avril, la Société des rédacteurs (SDR) de Marianne publie sur son compte Twitter un communiqué dénonçant l'intervention de Kretinsky dans sa ligne éditoriale. Les journalistes de la rédaction accusent Kretinsky d'avoir fait modifier la couverture du numéro à paraître le 21 avril, consacré au second tour de l'élection présidentielle. 

Selon le communiqué, une première version de cette couverture avait été entérinée. Elle comportait deux portraits, d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen, resserré...

Il vous reste 87% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.