Le long et tortueux chemin de "l'appel Cantona" à vider les comptes bancaires
article

Le long et tortueux chemin de "l'appel Cantona" à vider les comptes bancaires

Canto renvoyé dans ses buts par Jorion et Lordon.

Réservé à nos abonné.e.s
C’est l’histoire d’un buzz étrange qui a grandi via Internet, en France et à l’étranger, et qui commence seulement à percer dans les médias traditionnels. Dans une interview à Presse Océan le 6 octobre dernier, l'ancien footballeur Eric Cantona enjoint les citoyens à retirer tout leur argent des banques pour que «le système s’écroule».

Si elle devait se concrétiser, l'initiative, selon l'économiste critique Frédéric Lordon, n'entrainerait que violences stériles, et "chaos matériel". Toujours est-il que l’appel a buzzé pendant deux mois, surtout à partir de sa reprise par un comédien et une scénariste, qui ont créé un site internet, Bankrun 2010 (course aux retraits, ou panique bancaire). 20 000 personnes se sont inscrites sur leur page Facebook. Le parcours et le ton de cette initiative rappellent le film "L'argent dette", lui aussi consacré à la dénonciation du système bancaire. Réalisé par un vidéaste canadien, ce film avait connu un...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

La dette : rattrapage pour les largués

Agences, banques, spread : on reprend tout à zéro

Dans les ruines des medias grecs, naissance d'une nouvelle presse

Comment reconstruire une information critique ?

L'alter relance selon Libé

Quand le journalisme enterre enfin TINA

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.