Le "Camp des Saints" : le succès inattendu d'un livre raciste de 1973
enquête

Le "Camp des Saints" : le succès inattendu d'un livre raciste de 1973

"Des hordes d'étrangers débarquent en France" : 5000 exemplaires vendus en un mois

Réservé à nos abonné.e.s
La fin du monde "blanc", envahi par des "hordes" d’étrangers affamés: c’est l’histoire du Camp des Saints, de l'écrivain Jean Raspail, publié en 1973 et réédité le mois dernier.

Le livre se classe parmi les meilleures ventes de la semaine du 7 au 14 février, selon TopIpsos, cité par le blog du Monde.fr Droites Extrêmes. La semaine dernière, il est monté à la 15e place, selon des chiffres de Livres Hebdo à paraitre ce vendredi, avec 4699 exemplaires vendus au total depuis le 3 février.

Comment expliquer un tel succès pour un livre, ancien, qui fut un classique de l’extrême-droite ? Pourquoi les éditions Robert Laffont le rééditent-elles aujourd'hui? Le succès de ce roman raciste semble bien être révélateur d’un climat particulier dans l’opinion publique.

camp des saints

Indéniab...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.