Laïcité : la tribune et le tweet qui ont fâché Valls
article

Laïcité : la tribune et le tweet qui ont fâché Valls

Le Premier ministre n'apprécie pas la ligne de "son" Observatoire de la laïcité

Réservé à nos abonné.e.s
Valls en guerre contre "son" Observatoire ? Invité à une conférence des Amis du CRIF lundi 18 janvier, le Premier ministre a pris pour cible le président de l'Observatoire de la laïcité (organisme indépendant placé "auprès du Premier ministre") Jean-Louis Bianco, ainsi que son rapporteur général, Nicolas Cadène. Au-delà de la polémique médiatique, l'attaque révèle des divergences plus fondamentales sur la conception de la laïcité au sein de l'appareil d'Etat.

Le Premier ministre n'approuve pas la ligne politique de l'Observatoire de la laïcité, et le fait savoir. A l'occasion d'une conférence chez les Amis du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) lundi 18 janvier, Manuel Valls a dénoncé les positions prises récemment par le président de l'Observatoire, Jean-Louis Bianco, et son rapporteur général, Nicolas Cadène.

Son premier tacle tient en deux phrases : "L'Observatoire de la laïcité - qui est placé sous ma responsabilité - ne peut pas être quelque chose qui dénature la réalité de cette laïcité. On ne peut pas signer des appels, y co...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.