La pub disséquée sur notre plateau
Brève Vidéo

La pub disséquée sur notre plateau

Quand les publicitaires ont plus de droits que les chercheurs...

  Le décret sur la publicité extérieure, entré en application le 1er juillet (et dont nous vous parlions dans cette enquête), généralise les publicités vidéo dans les rues. Et celles qui existent déjà dans le métro sont souvent accompagnées de capteurs pour enregistrer le regard et la réaction des passants.

De quoi révolter le militant du collectif anti-pub "les déboulonneurs" et le scientifique invité sur notre plateau picto

Karim NDiaye est chercheur à l'institut de la moelle épinière et du cerveau, il déplore que des publicitaires puissent mesurer aussi facilement les réactions des passants, et rappelle que les chercheurs sont tenus d'obtenir le consentement des personnes avec lesquelles ils procèdent à des expériences.

Dans notre émission, aussi, un fonctionnaire qui nous dévoile le lobbying opéré par l'entreprise JCDecaux au moment de l'élaboration du décret, Nicolas Hervé, du collectif les déboulonneurs,et Stéphane Martin, délégué général de l'ARPP, Autorité de régulation de la publicité.

L'émission intégrale est ici.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.