La philosophe Agacinski "censurée" ? La Croix refuse de s'emballer
article

La philosophe Agacinski "censurée" ? La Croix refuse de s'emballer

Réservé à nos abonné.e.s
Face aux critiques d'associations LGBT+, l'université Bordeaux Montaigne a annulé une conférence de la philosophe Sylviane Agacinski sur la GPA. Médias et politiques, de droite comme de gauche, s'indignent de la pression de ces militants. Seul le journal La Croix, et Checknews, leur ont donné l'occasion de s'expliquer, et apportent quelques éléments de compréhension.

"Mais où va la France ?","Il faut réagir !", "Voltaire, au secours !" L’heure est grave, si l’on en croit la presse et une partie de la classe politique, de droite comme de gauche, qui depuis jeudi s’indignent d’une "régression majeure de la liberté d’expression". Tout est parti d’un article paru le 24 octobre dans le journal Sud Ouest,  titré "Université de Bordeaux : la conférence de Sylviane Agacinski annulée après des menaces"

Sud Ouest y relatait que, "après des menaces", l’Université Bordeaux Montaigne avait décidé d’annuler la venue de la philosophe Sylviane Agacinski qui devait initialement donner une conférence à ...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.