La loi contre la "haine en ligne" fait l'unanimité contre elle
article

La loi contre la "haine en ligne" fait l'unanimité contre elle

... à quelques exceptions près

Réservé à nos abonné.e.s
La proposition de loi Avia de lutte contre la haine en ligne continue de cristalliser les critiques, alors qu'elle repasse ce 21 janvier au soir devant les députés. Professionnels et associations du secteur numérique, collectifs et militant.es contre l'homophobie, le sexisme ou le racisme y sont largement opposés. On vous explique pourquoi.

"Nous ne voulons pas de la loi cyberhaine". C'est un "collectif de personnalités et d'associations féministes, LGBTI et antiracistes" qui lance l'appel sur le site de Libérationce mardi 21 janvier, à quelques heures du deuxième examen par l'Assemblée Nationale de la proposition de loi Avia. Les signataires, parmi lesquels l'association Les Effronté.es, les militantes Caroline de Haas et Rokhaya Diallo, ou encore l'Inter-LGBT, dénoncent un projet "qui ne répond pas à la nécessité de lutter contre la haine en ligne et le cyberharcèlement, et ouvrira la porte à une censure hors de tout contrôle judiciaire"

Des Militan...

Il vous reste 94% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.