Là-bas si j'y suis : Mermet sur Internet
Brève

Là-bas si j'y suis : Mermet sur Internet

Là bas si j'y suite ?

C'est fort de plus de 150 000 signatures à plusieurs pétitions de soutien (plus 20 000 signatures en attente de confirmation) que Daniel Mermet tiendra une conférence de presse ce mercredi 27 août au théâtre du Ranelagh à 11 heures 30. Le producteur a décidé de continuer l'aventure "Là-bas si j'y suis", son émission quotidienne de France Inter supprimée cette année, comme le rapporte Le Monde. Quelques heures après la présentation des nouvelles grilles de Radio France, Mermet devrait ainsi annoncer une souscription pour financer une structure sur le modèle d'@si (dont la pétition de soutien avait récolté 180 000 signatures en 2007). Le théâtre du Ranelagh est situé à 200 mètres du siège de Radio France.

LaBas

En plus des pétitions et d'une manifestation de 250 personnes devant la Maison de la Radio le 5 juillet dernier, de nombreuses personnalités avaient apporté leur soutien après la suppression de l'émission, officiellement pour cause de baisse d'audience (100 000 auditeurs de moins en deux ans selon Radio France, ce que conteste Mermet). C'est "un rude coup porté au pluralisme sur le service public audiovisuel", avait par exemple déclaré Jean-Luc-Mélenchon. Frédéric Lordon, bien connu des @sinautes, voyait lui dans cette suppression tout un symbole : "Il y a une espèce de radicalisation néolibérale extrêmement impressionnante et perceptible aussi bien dans le domaine des politiques publiques que dans le domaine du débat public. Ce n’est d’ailleurs pas étonnant que les deux aillent de pair".

@si observe avec attention et sympathie le projet de Daniel Mermet. L'éviction du service public d'une des seules émissions permettant d'entendre des voix discordantes, peu accueillies sur les medias traditionnels, ne saurait nous laisser indifférents. Nous ferons tout ce que nous pourrons, dans la mesure de nos moyens, pour favoriser l'éclosion de son projet. DS.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.